Comment exercer le métier de relecteur correcteur de textes ?

Vous pensez à vous lancer comme relecteur correcteur de textes ou correctrice de textes ? Vous souhaitez travailler de chez vous et proposer vos services de relecture de documents au niveau orthographique, grammaticale, syntaxique ? Je vous réponds dans cet article en vous donnant les démarches et outils pour vous lancer.

En quoi consiste le métier de relecteur correcteur ou relectrice correctrice de textes ?

Il existe plusieurs appellations : lecteur-correcteur, relecteur-correcteur, correcteur, correctrice ou encore rewriter.

Les secteurs concernés sont les métiers du livre, du journalisme, de la rédaction web et de l’édition.

Le métier consiste à relire et corriger un texte écrit à différents niveaux : orthotypographie, typographie, grammaire, orthographe, conjugaison, contresens et syntaxe.

Pour ce faire, le correcteur ou la correctrice utilise son expérience, mais surtout consulte des ouvrages spécialisés, car la langue française est très technique et avoir des compétences en rédaction ou orthographe ne suffira pas pour tous les types de textes : manuscrits, thèses, mémoires ou articles en ligne.

Il est nécessaire d’avoir suivi une formation pour connaître les techniques de relecture et correction de textes. Généralement, la relecture s’opère en deux étapes : une première étape de relecture des grosses fautes et une seconde de relecture des fautes plus subtiles.

Il faut savoir que la relecture de textes demande beaucoup de concentration, raison pour laquelle il est nécessaire d’identifier en premier lieu les fautes importantes puis celles plus subtiles. Aujourd’hui, les correcteurs sont aidés de logiciels (voir plus bas pour les ressources).

assistant juridique télétravail
Marketing Tips And Tricks For Your Website

Il existe des formations pour devenir correcteur de textes ou lecteur-correcteur :

  • Centre d’écriture et de communication (Paris en présentiel et à distance avec un regroupement mensuel)
  • CFPJ (centre de formation et de perfectionnement des journalistes)
  • Emi-CFD (Ecole des métiers de l’information) ;
  • Asfored (Centre de formation du syndicat national de l’édition

Il est généralement demandé un test d’entrée et la formation peut être financée par divers organismes : CPF (Compte Personnel Formation), FAF (Fonds d’Assurance Formation), dont vous dépendez.

Pour les études post-bac :

  • BTS Édition (Paris et Toulouse)
  • DUT Science de l’information et des bibliothèques (Villeurbanne)
  • DU  Communication (Guingamp)
  • DU Supmediaweb (Saint-Étienne)
  • DU Presse magazine et institutionnelle (Marseille)
  • Diplôme de L’Institut français de presse (Paris)
  • Licence lettres classiques ou modernes, LEA, Licence professionnelle Edition : technique rédactionnelle et développement numérique (Toulouse).
  • Master sur les métiers du livre et de l’édition avec les factulté de lettres, arts, sciences sociales et humaines (Angers, Brest, Caen, Cergy, Champs-sur-Marne, Grenoble, Limoges, Lorient, Marne-la-Vallée, Montpellier, Rennes, Toulouse et Villetaneuse).
  • Formation en apprentissage à Paris-Est-Marne-la-Vallée (Champs-sur-Marne), Cergy-Pontoise et Paris-Nanterre (Saint Cloud)

Le tarif syndical horaire correspond à 15 euros net environ. Le tarif se calcule en fonction du nombre de signes : 8000 signes de l’heure en préparation de copie et 12 000 signes de l’heure en relecture et 18 000 en BAT (bon à tirer). Pour de la réécriture, le lecteur-correcteur appliquera un tarif plus élevé.

Vous pouvez aussi évaluer le temps de travail de relecture et proposer un tarif, afin de vous payer entre 20 et 30 euros de l’heure brut (comme correcteur indépendant ou freelance).

Pour créer une microentreprise, il faut de se rendre sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr des services de l’Urssaf et suivre la procédure de création en ligne. Le code APE : 82.19Z – Photocopie, préparation de documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau.

La cotisation sociale correspondra à environ 22% de votre chiffre d’affaires.

La profession n’est pas réglementée et toute personne peut donc se lancer pour proposer ses services de correction.

La confidentialité doit être garantie.


Les outils pratiques du correcteur et de la correctrice de textes


Je veux me lancer comme correcteur de textes.

Devenir correcteur indépendant

47/h
Merci pour votre message, il a bien été envoyé.
Désolé, une erreur est survenue. Merci d'essayer à nouveau.